Mais d’où vient un tel amour des Iraniens pour cette cathédrale ? C’est sans doute grâce au chef-d’œuvre immortel de Victor Hugo, écrivain tant aimé en Iran. Par la suite vous trouvez les réactions des journaux iraniens concernant l’incendie de Notre-Dame de Paris : 

Le journal Aftâb titre : « Le monde en deuil de Notre-Dame »

Rare sont les personnes qui ne connaissent pas l’histoire d’amour entre Quasimodo et Esméralda. Quasimodo brûle dans les flammes de cet amour et aujourd’hui Notre-Dame de Paris a brûlé à son tour. Notre-Dame de Paris n’est pas juste un symbole de Paris ou de la France. Elle est le symbole de neuf siècles d’histoire, de civilisation chrétienne et européenne, un lieu de spiritualité pour tout le monde. Ni la Grande Révolution de 1789 ni les deux grandes guerres du siècle précédant n’ont pu détruire ce symbole. Du sacre de Napoléon à la libération de Paris, cette cathédrale est l’Histoire même de la France et de l’Europe. Monument visité chaque année par plus de treize millions de personnes, elle est à ce titre le monument le plus visité d’Europe.

Une grande partie de Notre-Dame est endommagé, mais les responsables de la cathédrale et les pompiers de Paris ont pu sauver une grande partie de son trésor qui repose aujourd’hui au Louvre. Le président Macron a promis aux Français de rétablir Notre-Dame ; pour les Français, mais aussi pour le monde.

Le journal Javân titre : « L’incompétence de la France à Notre-Dame »

L’article de Javân débute aussi par des extraits du roman de Victor Hugo et esquisse une petite histoire de la cathédrale. Mais par la suite, l’auteur de l’article critique sévèrement les responsables de la rénovation de Notre-Dame et prétend que Notre-Dame méritait mieux que cela. L’auteur attaque également les personnes qui élaborent des théories du complot. Selon lui ces personnes sont « stupides ».

Le journal Keyhân titre : « La cathédrale historique de Notre-Dame de Paris a brûlé mais personnes n’a cherché à régler ses comptes ! »

Le journal ultra-conservateur revient aussi sur cet événement et en consacre toute une page. Keyhân explique à son tour l’importance historique et symbolique de Notre-Dame de Paris pour les Parisiens, les Français, mais aussi pour tout les Européens. Après avoir donné l’histoire de la cathédrale, l’auteur de l’article parle de son respect et son admiration envers les Français et leurs comportements après ce drame. Il parle d’une « Union nationale » en France et compare avec le comportement et l’attitude des responsables politiques et des célébrités iraniennes après des catastrophes en Iran, comme les récentes inondations qui ont ravagé le pays. Pour l’auteur de cet article, personne en France n’a essayé de tirer profit de cette catastrophe, le président Macron a annulé son discours et les Français pensent pour l’instant à une seule chose : la reconstruction !

Vatan-e Emrouz titre : « Le cœur de l’Histoire européenne s’est effondré »

Eghtesâd-e Melli titre : « 9 siècles d’histoires, effondré en « 63 » minutes »

Hemâyat titre : « Le cœur de Paris en feu »

Sanaat a titré : « Paris a pleuré »